Historique

LFS-logoLe premier décembre 1977, soit trente ans après la création de la Fédération Belge de Ski le 12 décembre 1947, et suite au passage du sport sous la compétence des communautés linguistiques belges, l’association sans but lucratif « Ligue Francophone de Ski » est constituée et c’est Georges BUCHET du ski club Ski et Montagne qui en assure la première présidence.

A sa création, la Ligue Francophone de Ski réunit 14 clubs.  Les membres fondateurs sont :

François Van INGH du Club alpin belge ;
Ivan SOHET du ski « B » club ;
Francis KRINGS du ski club Bévercé-Malmedy ;
Roland du ROY de BLICQUY du ski club de Bruxelles ;
Guy FORTAMPS du ski club Eupen ;
Joseph BLESGEN du ski club des Hautes Fagnes ;
Jacques-Albert CLAESSEN du ski club Hermathenae ;
Emile JOIRIS du ski club de Liège ;
Jean-Louis PIOVESAN du ski club Marcinelle en Montagne ;
Georges BUCHET du ski club Ski et Montagne ;
Augustein DE TROETSEL du ski club Railtour ;
Jean MIDREZ du ski club de Spa ;
Jacques DELFOSSE du ski club U.L.B ;
Jean-Michel WYNS du Woluwe european ski club.

La LFS change de dénomination et devient l’actuelle « Fédération Francophone Belge de Ski » le 11 mai 2000.

La région germanophone créera sa propre association qui s’appellera « Ostbelgischer ski- und wintersportverband » le 24 avril 1980.

Le 20 octobre 1981 Jean-Louis PIOVESAN de Marcinelle en Montagne reprend la direction de la LFS avec le titre de Directeur général.  Il assumera la présidence à partir du 26 novembre 1982 jusqu’au 14 juin 2000.  A partir de cette date, c’est Alain Meauxsoone du Pro-ski club qui prendra la relève pour céder le relais à Vincent COLLARD de Promosport le 25 avril 2013.  Finalement c’est Charles NELLES du Be Ski Team, élu le 29 avril 2014 qui assume actuellement la présidence de l’association.

A sa fondation la LFS rassemblait les disciplines habituelles du ski alpin et du ski de fond mais aussi le ski sur herbe pratiqué essentiellement sur les pentes herbeuses de la région de Malmedy où 2 épreuves de Coupe d’Europe y ont d’ailleurs été organisées à la fin des années 1970.  Le rollerski est apparu au début des années 1980 et le premier championnat national a eu lieu en 1984 sur le circuit de Zolder.  En novembre 1998, le biathlon est repris dans les activités de la Fédération nationale en collaboration avec l’Institut royal militaire d’éducation physique et le 27 avril 1999 la LFS crée sa propre commission de biathlon jusqu’en 2013, à partir de laquelle ce sport est géré par une fédération indépendante.    Enfin, une nouvelle discipline, le ski cross a fait son entrée à la FFBS lors de la saison 2006-2007 avec Pierre COUQUELET.

Le 19 avril 1983 six clubs dissidents (ski club de Liège, club ski et montagne, ski club mosan, ski club de Spa, ski club des hautes fagnes et ski club les montagnais) quittent la LFS pour fonder une nouvelle « Association Francophone de Ski ».  Il s’ensuivra 2 années de conflits juridiques qui aboutiront finalement à une décision incontestable du Ministère de la région wallonne de reconnaître la LFS comme unique fédération représentative du ski francophone et l’admettre à la subvention.

Françoise et José VANDEVOORDE du club alpin belge eurent l’excellente idée d’organiser en 1968 une compétition de ski ouverte aux jeunes que la difficulté des Championnats de Belgique pouvait à juste titre effrayer.  Elle eut lieu à VERBIER, dans le Valais suisse et s’appelait « Coupe du Printemps ».  En 1970, ces compétitions se déroulèrent pour la première fois dans une toute nouvelle station de Haute-Savoie : FLAINE sous l’appellation « Coupe Princesse Paola ».
Une longue collaboration commençait.

En 1985, la Fédération nationale et la LFS demandèrent au Ski Club ULB de prendre en charge l’organisation des compétitions « Coupe Paola ».
En 1986, une épreuve de super géant est ajoutée au programme à l’initiative de Jean-Pierre DUGAILLY afin de développer la polyvalence des athlètes et de multiplier les opportunités de participer à des épreuves internationales.

En 1987 eut lieu la première course internationale FIS appelée « Paola Cup ».  Lors de la quatrième édition, en 1990 une seconde discipline fut rajoutée : un slalom géant.
En 1999, le Ski Club ULB dut se résoudre à mettre fin à une longue collaboration avec le club des sports de la station de FLAINE.  Pour l’organisation des épreuves de l’an 2000, le choix s’est porté sur la station de VAL THORENS.

En 2001, conscient du développement que prenait le snowboard dans le paysage alpin, le Ski Club ULB organisa les premiers Championnats de Belgique de cette discipline.

Des cours de formation au métier de moniteur de ski alpin ont été organisés en Belgique depuis 1979.  Cet enseignement était assuré par l’association des moniteurs belges de ski (AMBS) et débouchait sur un diplôme national délivré par cette association.  En décembre 1991, la qualité de cet enseignement a été reconnue par les grandes nations européennes du ski et le diplôme belge a été admis comme équivalent au brevet d’Etat français d’éducateur sportif du 1er degré de l’option ski alpin.  Les moniteurs belges issus de cette filière pouvaient dès lors exercer librement leur métier dans toutes les stations de ski de l’arc alpin.  A partir de 1999, des accords européens sont conclus pour l’uniformisation des formations des moniteurs professionnels de ski.  Le contrôle et la certification des formations ont été attribués aux organismes d’état en l’occurrence l’ADEPS pour la région wallonne.  Dans le cadre de ces directives européennes, un accord est intervenu pour que les formations de moniteurs belges de ski soient organisées par la FFBS sous le contrôle de l’ADEPS.  Depuis cette date des cours de moniteur de ski alpin ont régulièrement lieu et depuis 2015 une cellule a été créée pour l’organisation de cours de moniteur de ski de fond.